Bien évaluer une antiquité ou un objet d’occasion

Home / Non classé / Bien évaluer une antiquité ou un objet d’occasion

Si la question ne se pose pas avec un objet neuf, l’estimation de la valeur d’une antiquité ou d’un objet ancien est souvent plus complexe qu’elle en a l’air et prête souvent à désaccord entre l’acheteur et le vendeur. Pour être honnête, il n’existe pas de règles fixes pour évaluer un objet ancien ou d’occasion de valeur. Chaque objet peut avoir son prix dépendamment de son état, de son authenticité, de l’époque d’où il vient, de sa marque, de sa matière, de la qualité de sa finition… Une estimation objective et correcte est toutefois possible avec le concours d’experts dans ce domaine. Vous possédez une antiquité à revendre ? Faites-la évaluer par les experts de La Belle Epoque qui se tiennent à votre disposition 7j/7. Passionnés d’antiquités et d’objets anciens de la belle époque, nous estimons gratuitement vos antiquités et proposons de les racheter. Voici quelques règles simples et pratiques pour bien estimer vos antiquités.

 

Critères pour estimer correctement une antiquité ou un objet ancien

 

Héritage, don, enchères… on se retrouve parfois avec un objet ancien de valeur qu’on veut revendre à un certain moment. La vente d’une antiquité nécessite de connaître sa valeur exacte sur le marché. Un certain nombre de facteurs doivent être pris en compte lors de l’estimation d’un objet ancien de valeur :

  • L’état :

L’un des critères importants à considérer lors de l’estimation d’une antiquité est son état. Même si elle a beaucoup de valeur sur le marché, celle-ci peut baisser quand l’état de l’objet est compromis. Ainsi, soyez attentif à tous les défauts, qu’ils soient flagrants ou non, comme les fissures, les égratignures, les entailles, la décoloration, les taches, le manque de pièces, etc.

  • La marque :

Qu’on le veuille ou pas, une antiquité qui porte l’estampe d’un créateur ou d’un fabricant a toujours plus de valeur sur le marché qu’une autre qui ne porte aucune signature. C’est un signe d’authenticité pouvant apporter une valeur supplémentaire à l’objet. Ainsi, analysez chaque endroit de votre objet ancien afin de dénicher ces signes de valeur.

  • La rareté :

Un objet ancien rare, qu’on ne risque pas de trouver chez l’antiquaire du coin, a plus de valeur qu’un objet commun. Par exemple, une poterie de Newcomb peut valoir une belle fortune même si son état est compromis contrairement à une poterie de Frankoma dont la valeur est désormais confinée à la décoration. Connaître le niveau de rareté d’une antiquité n’est pas à la portée de tout le monde. N’hésitez pas à demander des conseils auprès d’un expert de La Belle Epoque pour en être sûr.

  • Restauration et réparation :

Avec le temps, l’usure d’un objet ancien est incontournable. On peut alors être tenté de le réparer. Sachez que la restauration d’une antiquité peut augmenter, ou au contraire faire baisser sa valeur. D’une manière générale, la restauration professionnelle, réalisée par un spécialiste, augmente la valeur d’un objet ancien. Une petite réparation d’amateur, quant à elle, risque de le dévaloriser. Il donc important de l’évaluer pour savoir si sa patine d’origine est encore là ou si elle a été réparée, et si c’est le cas a-t-elle été faite dans les règles de l’art ?

Notons cependant que les objets endommagés ou cassés n’ont pas forcément une faible valeur. Des revendeurs comme La Belle Epoque sont prêts à les racheter à un prix élevé afin de les restaurer ou encore les utiliser pour réparer d’autres antiquités rares.

  • L’authenticité :

C’est un critère fondamental qui peut changer complètement la valeur d’un objet ancien rare. Un tableau authentique qui porte la signature de son auteur peut valoir des millions, alors qu’une copie n’aura qu’une valeur décorative. Pour savoir si une antiquité est vraie ou fausse, pensez à l’authentifier. C’est aussi un moyen de connaître son âge. Ce critère peut faire grimper la valeur de votre objet.

  • La demande :

La valeur d’un objet ancien dépend aussi de la demande sur le marché. Quand la demande est élevée, soit à cause d’un approvisionnement limité, soit à cause des difficultés que rencontrent les revendeurs pour se réapprovisionner, les prix sont forcément élevés. Il est donc important de rester informé des tendances du marché pour savoir si un objet est en forte demande ou non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appel